La rémunération au forfait

Cette formule ne peut s’appliquer que lorsque la mission et le projet de construction ( programme, enveloppe financière...) sont parfaitement connus à l’avance ; le montant du forfait est alors défini d'un commun accord entre l'architecte et son client avant que la mission ne débute.

Lorsque la surface de construction est inférieure à 170 m2, la rémunération au forfait est habituellement utilisée.