L'APPEL D'OFFRES AU MIEUX DISANT


Il existe deux pratiques de sélection des entreprises candidates pour réaliser le chantier :

choisir l'entreprise qui propose les prix les plus bas = c'est ce que l'on appel communément "l'appel d'offres au moins-disant",

choisir l'entreprise dont les techniques et critères sont les mieux adaptés à l'ouvrage pour retenir l'offre économiquement la plus intéressante, c'est-à-dire qu'on réalise un consensus qualité-prix dans le choix du maître d'œuvre = c'est ce que l'on appel communément "l'appel d'offres au mieux-disant". Le choix de l'entreprise est alors basé sur des critères qui sont définis et dont la valeur de jugement est parfaitement établie. Les règles du jeu doivent être les plus claires possible. Le prix n'est alors pas l'unique critère de sélection des entreprises.

La première pratique qui consiste à choisir l'entreprise qui propose le meilleur prix est dangereuse car l'attention n'est aucunement portée sur la qualité de la prestation, ses modalités d'exécution, voire à son prix final qui peut être considérablement augmenté pour causes de malfaçons ou de mise en oeuvre préjudiciable pour la pérennité de l'ouvrage. En effet, un ouvrage mal conçu risque de se dégrader beaucoup plus rapidement qu'un ouvrage plus cher mais de meilleure qualité.

Inclure des critères de qualité environnementale et donc de gestion des déchets de chantier consiste à enrichir les règles d'un appel d'offre au "mieux-disant".

 Fermez cette page pour poursuivre la visite